Prothèse de la cheville

Dans le cas d’une arthrose avancée de la cheville notre offre thérapeutique consiste non seulement dans la fusion de la cheville (arthrodèse) mais également dans l’implantation d’une articulation de la cheville artificielle (prothèse de la cheville). A travers le progrès de la technologie médicale et le raffinement de la technique chirurgicale la prothèse de la cheville a fortement gagné de l’importance.

Prothèse de la cheville ou fusion de la cheville?
Dans un cas concret le pour et le contre d’une prothèse de la cheville ou de la fusion doit être soigneusement considéré avec le patient. Pour obtenir une longue période de survie de la prothèse il est essentiel d’effectuer l’implantation d’une facon aussi exacte que possible, de bien équlibrer les ligaments et les tendons et d’assurer un ancrage stable. Les questions les plus fréquentes concernant la prise de décision figurent à la fin de cet article.

Comment s’effectue l’implantation d’une articulation artificielle de la cheville?
Avant l’opération et l’examen clinique par le spécialiste du pied du «Mein Fusszentrum» des radiographies (à l’état debout) sont effectuées, souvent complétées par de la scanographie ou l’IRM. Ceci sert à juger la qualité des os et, dans les cas complexes, à fabriquer une jauge personalisé permettant l’implantation exacte des composants.

1. Planning de l’opération
Pour éviter des erreurs de planning les radiographies doivent être effectuées sous charge.

Image 1. Radiographies d’un patient avec une arthrose grave de la cheville.

 

2. Simulation de l’intervention
Un modèle 3-Dimensions est reconstitué après l’analyse des données de la scanographie ce qui permet un planning exact au chirurgien du pied afin de réaliser le meilleur résultat.

Image 2. Simulation à l’ordinateur de l’implantation de la prothèse de la cheville pour le patient des radiographies en haut.

 

3. Fabrication des instruments de l’implantation
Après analyse de la simulation par le chirurgien du pied les instruments peuvent être commandés. La jauge pour l’implantation de la prothèse de la cheville est fabriquée sur mesure du patient à l’aide d’une imprimante-3D.

Image 3. Modèle anatomique (gauche), impression 3D de la jauge de l’implantation (milieu) et du patient (droite).

 

4. Implantation définitive de la prothèse
Désormais il est possible d’implanter la prothèse adaptée au mesures du patient. Le planning détaillé et les instruments précis permettent d’assurer le positionnement exact d’une part et la réduction de la durée de l’opération et par conséquent du taux de complications d’autre part.

Image 4. Après l’opération la position de la prothèse est controlée à l’aide de radiographies.

 

5. Traitement post opératoire
Généralement le patient peut marcher d’un pas ferme un jour après l’opération. Pendant les 6 premières semaines il porte une attelle.

 

Questions fréquentes concernant la prothèse de la cheville

Est-il possible de marcher sans boiter avec une fusion de la cheville?
Oui. Si la fusion de la cheville a été éffectué correctement le patient peut marcher sans boiter sur terrain plat. A vrai dire, avec une prothèse de la cheville qui fonctionne bien, la satisfaction des patients est supérieure à celle des patients avec une fusion de la cheville même si celui-ci est bien fait.

Quelle opération a un plus haut risque?
Le risque de complications est plus haut pour l’implantation d’une prothèse que pour la fusion. Cependant l’expérience croissante de l’opérateur permet de réduire fortement le taux de complications: plus d’articulations artificielles sont implantées par le chirurgien, plus le risque de complications est réduit. C’est pourquoi de telles opérations ne doivent être exécutées que par des chirurgiens du pied experimentés dans des centres spécialisés.

Quelle est l’influence de l’opération sur le reste de l’apparail locomoteur?
La fusion de la cheville supprime l’élément de mouvement principal de l’arrière-pied. Selon des études tous les patients obtiennent, tôt ou tard, des arthroses des articulations avoisinantes. Les plus touchées sont l’articulation inférieure de la cheville et le genou. Dans le cas de la prothèse de la cheville de telles modifications sont par contre beaucoup moins souvent observées.

Puis-je encore faire du sport après l’implantation d’une prothèse de la cheville?
Oui. La plupart des sports comme la marche à pied, le ski ou le vélo sont possibles sans problèmes aussi avec une prothèse de la cheville. Par contre il faut éviter les grandes forces de rotation que l’on trouve dans les sports «stop and go» comme le football, le squash ou le sport de combat.

Est-il possible de faire une fusion après l’implantation d’une prothèse de la cheville?
Oui, c’est possible. Toutefois, après l’extraction de la prothèse il est nécessaire de remplir la perte de matière osseuse ce qui implique une assez longue phase post-opératoire.

Est-il possible de rendre de nouveau mobile une articulation fusionée?
Oui. L’ouverture de la cheville fusionée avec implantation ultérieure d’une prothèse de la même articulation constituent une intervention très complexe. Dans ce cas il est souvent nécessaire de réconstituer la cheville, des ligaments et des tendons.

 

 

Vidéos: la prothèse de la cheville

 

Gesundheitheute Juin 2020: nouvelle prothèse de la cheville

Telebasel "Diagnose-Talk" Avril 2019: Planning

Telebasel "Diagnose" April 2019: Prothèse de la cheville